Le concours d’auxiliaire de puériculture

1. Epreuve écrite d’admissibilité:

Aucun diplôme n’est requis pour se présenter à ce concours.

Sont dispensés de cette épreuve:

–       les candidats titulaires d’un baccalauréat

–       les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire et social (CAP, BEP)

–       les candidats ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

L’épreuve écrite est composée de trois parties pour les auxiliares de puériculture (sauf cas de dispenses):

– Un texte de culture général portant sur un théme sanitaire et social d’une page maximum et suivit de deux à trois questions

– Une série de 10 questions portant sur la biologie humaine (5 questions), des opérations numériques (3 questions) et des exercices de conversions (2 questions).

Cette épreuve dure deux heures et est notée sur 20 points.

– Une épreuve de tests psychotechniques permettant d’évaluer les aptitudes d’attention, d’organisation, de logique.

Cette épreuve dure 1h30 et est notée sur 20 points.

Pour cette épreuve pas de dispense prévue, elle est obligatoire.

2. L’épreuve orale d’admission:

Cette épreuve consiste en un entretien de 20 minutes avec deux membres du jury (un professionnel de santé travaillant dans la petite enfance, et un représentant de l’institut de formation pour lequel vous vous présentez.)

L’oral se divise en deux parties:

– Une présentation sur thème sanitaire et social qui vous aura êtes remis 10 minute avant d’entrée en salle d’examen.Cette épreuve à pour but d’évaluer vos capacités d’argumentation, d’expression orale. Elle est notée sur 15 points.

– Une présentation de vos motivations et de votre projet professionnel suivi d’un débat avec le jury. Cette épreuve est destinée à évaluer votre motivation et intérêt pour la profession. Elle est notée sur 5 points.

Une note inférieur à 10 sur 20 est éliminatoire pour cette épreuve.